Rooter son Crosscall peut être extrêmement commode pour un grand nombre de de raisons. Effectivement, dans le cas où vous avez envie de personnaliser les réglages ou dans le cas où vous souhaitez amplifier la puissance de votre appareil, vous allez devoir rooter votre Crosscall. Nous allons ainsi voir tout d’abord, qu’est-ce que le root d’un smartphone. Dans une deuxième partie, nous allons voir dans quelle optique il est vraiment pratique de rooter votre Crosscall. Pour finir, nous nous intéresserons au sujet de la sécurité en examinant de près les menaces que peuvent causer le root d’un appareil. Enfin, nous achèverons ce post par la technique et les étapes à suivre pour rooter votre machine.

Qu’est-ce que signifie rooter un Crosscall ?

rooter-CrosscallLe root est une technique qui consiste à ôter les droits d’utilisateur de votre Crosscall. En conséquence, le root du système d’exploitation Android donne l’occasion d’être un super-utilisateur et donc d’avoir des droits plus hauts sur le smartphone. Le passage en super-utilisateur via un root vous propose ainsi de pouvoir accéder aux dossiers système de votre Crosscall, un truc qui n’était pas faisable avec des droits d’utilisateurs communs. Si vous vous demandez : pourquoi les mobiles Android ne sont pas rooter d’origine, c’est parce que cela engendrerait des soucis de sûreté par rapport à l’OS.

Pour quelles raisons rooter un Crosscall ?

On peut trouver un certain nombre de bonnes raisons pour rooter son Crosscall et elles sont très nombreuses. Pour les plus connues, voici une petite liste de ce que vous avez la possibilité de faire quand votre Crosscall rooté :

  • Enlever des applis qui sont pré-installées sur votre mobile et donc gagner un brin d’espace de stockage.
  • Personnaliser l’ensemble des types de paramètres
  • Augmenter les performances du smartphone
  • Faire des sauvegardes complètes de votre téléphone
  • Déterrer des documents supprimés
  • Mettre une version personnalisée d’Android avec les customs ROM

Faites bien attention : il arrive parfois que les gens se mélangent les pinceaux entre rooter et réinitialiser un téléphone. Dans l’éventualité où la distinction n’est pas évidente pour vous, nous vous invitons à parcourir notre tuto pour réinitialiser un Crosscall, afin d’être sûr que c’est bien rooter qui vous concerne.

Les dispositions à prendre avant de rooter le Crosscall

Dans un premier temps, il faut savoir que le rootage de votre téléphone Android n’enlève pas la garantie de votre Crosscall, lorsque vous êtes en France ou dans un pays Européen. Ainsi pas d’affolement de ce coté là. Par contre, il vous faut bien comprendre que le root peut entrainer la modification de fichiers importants pour le bon fonctionnement de votre Crosscall. Donc assurez vous de bien savoir ce que vous faites avant de vous lancer. Nous vous recommandons de trouver un tuto spécialement écrit pour le Crosscall.

Comment faire pour rooter son Crosscall

Quelles conditions faut-il respecter avant de rooter le smartphone

Avant de commencer le processus, vous allez devoir vous assurer de plusieurs trucs. En effet, vous allez devoir dans un premier temps charger votre appareil et vérifier que ce dernier est bien chargé à plus de 75%. Vous allez devoir ensuite télécharger les programmes et les logiciels qui vont vous donner la possibilité de rooter votre Crosscall. En fonction du modèle de votre appareil, il va falloir bien vérifier quelle appli est nécessaire. Dans le cas où vous ne savez pas installer une appli, n’hésitez pas à parcourir ce post sur comment installer une application sur Crosscall. Nous vous présentons ci-dessous deux applis qui sont compatibles avec la plupart des modèles. Vous pouvez néanmoins vérifier si le Crosscall est pris en charge par l’app en vous rendant sur la page des appareils compatibles.

Rooter le Crosscall rapidement avec Towelroot

Towelroot est un logiciel qui va vous permettre de rooter votre Crosscall assez rapidement. Il marche normalement sur la totalité des smartphone Android et doit donc fonctionner pour le Crosscall. Ce programme exploite une faille d’Android qui permet ainsi de rooter l’appareil. Pour l’installer, rien de plus facile, il vous suffit de le télécharger et de l’installer sur le Crosscall. Il faut juste vérifier que vous avez bien autorisé l’installation d’application de source inconnue sur votre smartphone. Il vous suffit ensuite de suivre le procédé qui est relativement simple. Si vous êtes paumé, vous trouverez sans peine des tutoriels qui clarifient les étapes.

Rooter le Crosscall rapidement avec Kingo Root

De la même manière que Towelroot, Kingo Root est aussi une appli qui va permettre le rootage de votre Crosscall sans peine. Avec ce logiciel, vous avez la possibilité de lancer le rootage directement sur le téléphone ou depuis votre ordinateur. A vous de voir ce que vous aimez le mieux. Le procédé est similaire à Towelroot et il existe aussi une multitude de tutoriels avec ce programme.

Rooter le Crosscall avec d’autres applis

Il existe plusieurs autres applications payantes qui permettent de rooter votre Crosscall. Nous ne les avons pas essayé, mais vous pouvez toujours les essayer dans le cas où les 2 premières solutions que nous vous avons proposées ne marchent pas.